Outils de plomberie

4 questions fréquemment posées aux spécialistes de la plomberie

Toilettes bouchées, tuyaux gelés, robinets qui fuient… quand la tuyauterie fait des siennes, le quotidien se complique inévitablement! Chez Plomberie Chauffage Normand, nos plombiers œuvrant sur l’île de Montréal se font régulièrement poser des questions lorsqu’ils se rendent chez des clients du secteur résidentiel, industriel ou commercial. Dans ce blogue, nous répondons à 4 d’entre elles. Bonne lecture!


1. Quelle est la différence entre l’eau dure et l’eau douce?
L’eau dure possède une haute teneur en ions de minéraux, principalement le carbonate de calcium et le magnésium. Avec une eau dure, le savon mousse difficilement; de plus, la composition de celle-ci a tendance à entartre les canalisations. Quant à l’eau douce, qui contient une quantité moindre de ces éléments, elle est plus corrosive, ce qui abîme les tuyaux. Selon Santé Canada, une dureté d’eau oscillant entre 80 et 100 mg/l est considérée comme étant équilibrée. Faites analyser la vôtre pour en avoir le cœur net!

2. Peut-on boire l’eau chaude du robinet?
Non, c’est une très mauvaise idée! En effet, si votre chauffe-eau est le moindrement rouillé, les contaminants nocifs qui sont à l’intérieur (ex. : plomb) se retrouveront assurément dans l’eau chaude. De plus, des bactéries qui provoquent de graves pneumonies pullulent souvent au fond des chauffe-eau, là où la température est la plus basse. Franchement, qui oserait sciemment avaler un tel cocktail?

3. Les liquides pour déboucher les drains sont-ils efficaces?
Oui, les produits puissants fonctionnent pour débloquer les tuyaux. Par contre, ils ne devraient être utilisés qu’en dernier recours, car ils ont tendance à endommager les matériaux et à contaminer l’environnement... Il vaut mieux privilégier une solution mécanique (débouchoir ou Zip-it), ou encore verser du vinaigre blanc sur du bicarbonate de sodium dans le drain bloqué avant de rincer le tout avec de l’eau bouillante.

4. Comment éviter que ma tuyauterie gèle en hiver?

Lorsqu’ils gèlent, les tuyaux peuvent fendre et provoquer un dégât d’eau, ce qui nécessite de coûteuses réparations. Pour éviter cela, laissez le chauffage en marche même lorsque vous vous absentez pendant quelques jours et isolez les pièces de plomberie qui se trouvent dans les lieux non chauffés (ex. : vide sanitaire). Une panne de courant se prolonge? Laissez couler un mince filet d’eau du robinet — l’eau courante gèle moins vite que l’eau stagnante.

Chez Plomberie Chauffage Normand, nous connaissons les drains et les tuyaux comme le fond de nos poches. Si vous avez d’autres questions, communiquez avec nous!